No 1

Oechsli, Wilhelm

naissance 6.10.1851 à Zurich, décès 26.4.1919 à Weggis, prot., de Zurich. Fils de Hans Rudolf et d'Elisabeth Laubi. ∞ 1877 Maria Anna Barbara Burkhard, fille d'Anton. Etudes de théologie, puis d'histoire à Zurich et Berlin, séjours d'étude à Paris, en Angleterre et aux Pays-Bas, doctorat ès lettres à Zurich (1873). Maître à l'école supérieure des jeunes filles de Winterthour (1876-1893), professeur ordinaire d'histoire suisse à l'EPF de Zurich (1887) et à l'université de cette ville (1893). O. acquit la notoriété grâce à ses manuels scolaires d'histoire mondiale et suisse que lui avait commandés le Conseil d'Etat zurichois. Il réussit à opérer le lien entre les traditions populaires et une histoire suisse scientifiquement fondée. Il créa avec Johannes Dierauer et Karl Dändliker une histoire politique qui donna une identité collective à la population quadrilingue et pluriconfessionnelle de la Suisse. Docteur honoris causa de l'université de Genève.


Oeuvres
Les origines de la Confédération suisse, 1891 (all. 1891)
Geschichte der Schweiz im neunzehnten Jahrhundert, 2 vol., 1903-1913
Bibliographie
– S. Buchbinder, Der Wille zur Geschichte, 2002, 101-164

Auteur(e): Susanne Peter-Kubli / WW