14/07/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Nax

Comm. VS, distr. d'Hérens, située à 1302 m d'altitude sur un promontoire, à l'entrée du val d'Hérens. 1001-1100 Nas. 361 hab. en 1850, 483 en 1900, 516 en 1950, 383 en 2000. Majorie épiscopale avec Vernamiège du début du XIIIe s. à la fin du XVIIIe s. Dès 1366, N. appartient au dizain de Sion. En 1687, des droits de combourgeoisie sont convenus avec la commune de plaine de Grône. En 1798, N. est incorporé au nouveau district d'Hérémence, devenu district d'Hérens en 1815. Chapelle carolingienne (VIIIe/IXe s.), puis église paroissiale desservant N. et Vernamiège, dédiée à saint Maurice et consacrée en 1034, avec chœur polygonal et clocher; vers 1640, église baroque consacrée en 1695 (agrandissement et modifications, 1872-1874). En 1915, Vernamiège se sépare de la paroisse de N. La chute démographique du XXe s. a pu être corrigée par une offre touristique diversifiée. En 2008, N., Mase et Vernamiège ont décidé de fusionner pour donner naissance en 2011 à la nouvelle commune de Mont-Noble.


Bibliographie
– A. Gaspoz, J.-E. Tamini, Essai d'hist. de la vallée d'Hérens, 1935
– H.J. Lehner et al., «Résultats importants d'une fouille d'urgence», in Vallesia, 1991, 237-244

Auteur(e): Pierre Carruzzo