16/06/2010 | communication | PDF | imprimer

Ritzingen

Ancienne comm. VS, distr. de Conches, depuis 2000 dans la comm. de Grafschaft avec Biel et Selkingen. Village allongé sur un cône de déjection du versant septentrional de la vallée de Conches. 132 hab. en 1802, 113 en 1850, 95 en 1900, 104 en 1950, 84 en 1990. Dès 1367 au plus tard, R. releva de la juridiction particulière (Freigericht) du comté de Biel. Au XIIIe s., la population, qui vivait de l'agriculture et de l'élevage, se regroupa en communauté; le droit coutumier fut inscrit dans les statuts communaux (Bauernzünfte) au XVIe s. et réglait l'usage des forêts (1539), des alpages et des biens communaux (1543), le droit de bourgeoisie (1555) et l'utilisation de l'eau (1592). Au spirituel, R. dépendit de Münster, puis, dès 1678, de la nouvelle paroisse de Biel. La chapelle baroque Sainte-Anne fut consacrée en 1732 et son plafond fut décoré de fresques à la fin du XVIIIe s. La chapelle de pèlerinage Notre-Dame, sur le Ritzingerfeld, à l'extérieur du village, était le centre du comté de Biel; l'édifice d'origine date peut-être du XVe s., le bâtiment actuel remonte à la première moitié du XVIIe s. C'est devant ce sanctuaire que se déroulait régulièrement l'élection de l'amman du comté. Village presque exclusivement agricole jusqu'au milieu du XXe s., R. a connu de profonds changements depuis lors. Outre quelques rares paysans de montagne et un petit nombre d'artisans, la majorité des habitants travaille dans le secteur tertiaire, à l'extérieur.


Bibliographie
MAH VS, 1, 1976, 351-382
– F. Kreuzer, Goms, 31995, 349-350

Auteur(e): Robert Walpen / FP