No 1

Busch, Adolf

naissance 8.8.1891 à Siegen (Westphalie), décès 9.6.1952 à Guilford (Vermont), ressortissant allemand, de Riehen en 1935. Fils de Wilhelm, menuisier et luthier, et de Henrietta Schmidt. ∞ 1) 1913 Frieda Grüters, fille de Hugo, compositeur, de Bonn, 2) 1947 Hedwig Vischer, fille d'Andreas, médecin, de Bâle. B. étudia le violon dans la classe de Bram Eldering à Cologne (1902-1909) et la composition, et bénéficia de l'amitié de Max Reger et d'Arturo Toscanini. Premier violon solo à Vienne (1912-1914), professeur à l'école royale supérieure de musique à Berlin (1918-1919). Il donna des concerts dans toute l'Europe et aux Etats-Unis, notamment avec le Quatuor B. qu'il avait fondé en 1919 et en duo avec le pianiste Rudolf Serkin, rencontré en 1920. En signe de protestation contre le nazisme, il refusa de jouer en Allemagne entre 1933 et 1949. Emigré aux Etats-Unis en 1939, il y fonda en 1951 l'école de musique de Marlboro. Il a écrit une septantaine d'œuvres, dont trois symphonies, des concertos, des variations orchestrales, de la musique de chambre, des pièces pour piano et pour orgue, dans un langage tonal très modulant, proche de celui de Max Reger.


Bibliographie
Veranstaltungen zum Gedenken an Adolf Busch, 1991, surtout 17-34, 43-54
– D. Sackmann, éd., Werkverzeichnis, 1994

Auteur(e): Dominik Sackmann / PM