No 2

Abt, Franz

naissance 22.12.1819 à Eilenburg (D), décès 31.3.1885 à Wiesbaden (D), prot., Allemand. A. reçut de son père, pasteur, ses premières notions musicales. A Leipzig, il fréquenta l'école Saint-Thomas, puis étudia la théologie à l'université. Il eut des contacts avec Robert Schumann, Félix Mendelssohn Bartholdy et Albert Lortzing. Il devint en 1841 chef de chœur à l'Aktientheater de Zurich. Dès 1844, il se consacra entièrement au chant choral, qui était alors florissant en Suisse. Il reprit entre autres la Société de chant des étudiants de Zurich, l'Harmonie, la Société de chant de la ville (dirigée autrefois par Hans Georg Nägeli) et la Société Sainte-Cécile. Beaucoup de ses pièces pour chœur d'hommes et de ses lieder ont été composés à cette époque. Appelé comme maître de chapelle à la cour de Brunswick (D), il quitta Zurich en 1852. A. fait preuve dans ses lieder d'une invention mélodique aisée. Son écriture simple tend vers l'idéal de la chanson populaire. Il a composé plus de 3000 pièces, dont certaines, comme Wenn die Schwalben heimwärts ziehen, sont très connues.


Oeuvres
Verzeichnis sämtlicher Lieder und Gesänge von Franz Abt, s.d.
Bibliographie
– B. Rost, Vom Meister des volkstümlichen deutschen Liedes Franz Abt, 1924
DMS, 15 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Annette Landau / AB