Niederwald

Ancienne commune VS, district de Conches, ayant fusionné en 2017 avec Blitzingen, Grafschaft, Münster-Geschinen et Reckingen-Gluringen pour former la commune de Goms. Village groupé typique situé au-dessus du palier de Fiesch, sur l'ancienne route principale venant d'Ernen, qui traversait le Rhône à la hauteur du hameau abandonné de Rottenbrigge pour rejoindre le versant droit de la vallée. 1526 Zniderwaldt. 123 hab. en 1850, 123 en 1900, 145 en 1950, 70 en 2000. La commune est attestée au XIVe s. (confirmation de biens et d'alpages par les représentants du seigneur). Au XIVe s., les évêques de Sion et les seigneurs de Rarogne y possédaient des biens et des droits. Les statuts édictés en commun avec Rottenbrigge, mentionné pour la première fois en 1250, datent de 1565, ceux de la bourgeoisie de 1772. Au Moyen Age, le village dépendait du major épiscopal d'Ernen; du bas Moyen Age à 1798, N. fut l'un des neuf quartiers du dizain de Conches. Au spirituel, le village releva d'Ernen jusqu'en 1666, lorsqu'il fut érigé en paroisse. A Rottenbrigge, il reste une chapelle dédiée à saint Sébastien et quelques fenils. L'église paroissiale Saint-Théodule fut consacrée en 1678. Le village, qui vivait avant tout de l'agriculture et de l'économie alpestre, subit l'exode rural après 1950. Au début du XXIe s., la fabrique de mécanique de précision Gomina AG était le plus grand employeur de la commune (env. 20 places de travail).


Bibliographie
– F. Kreuzer, Goms, 31995, 357-361
MAH VS, 2, 258-289

Auteur(e): Robert Walpen / VW