No 1

Peyrot, Fernande

naissance 21.11.1888 à Genève, décès 10.3.1978 à Genève, prot., de Genève. Fille d'Edouard Jean Laurent et de Jeanne-Henriette Bonna. Célibataire. Etudes aux conservatoires de Genève (avec Ernest Bloch et Emile Jaques-Dalcroze) et de Paris (avec André Gédalge et Paul Dukas, dès 1919). Diplômée de l'Institut Jaques-Dalcroze (1916), P. y enseigna dès son retour à Genève et jusqu'à sa retraite, tout en dirigeant un chœur de chambre. Compositrice, elle a écrit des pièces chorales et orchestrales (Suite pour cordes, 1953), de la musique de chambre, des œuvres pour le théâtre des marionnettes de Genève, une messe (1918), ainsi qu'un ballet pour chœur et orchestre (La petite sirène, 1949). Divers prix, dont celui du concours international de composition de Bâle (1950).


Fonds d'archives
– Fonds, Conservatoire de musique de Genève
Bibliographie
Fernande Peyrot: liste des œuvres, 1958
– L. Neuenschwander, Die Frau in der Musik, 1989

Auteur(e): Helga Maria Craubner / PM