No 2

Morel, Apollinaire

baptême 12.6.1739 (Jean Jacques) à Prez-vers-Noréaz, décès 2.9.1792 à Paris, cath., de Posat (aujourd'hui commune de Gibloux). Fils de Jean Baptiste, maître sellier, et de Marie Elisabeth Maître, sage-femme. Collège des jésuites à Fribourg. Entrée dans l'ordre des capucins à Zoug (1762), ordination (1765). Tâches pastorales aux couvents de Sion, Porrentruy, Bulle, Romont (FR) et Altdorf (UR, 1769-1785). Lecteur de philosophie et de théologie à Fribourg (1774-1780), préfet de l'école conventuelle de Stans (1785-1788) où M. introduisit le théâtre scolaire dans l'esprit jésuite et créa le service d'aumônerie de Büren. En 1788, il se rendit à Paris pour se former au missionnariat en Syrie et fut aumônier de l'église Saint-Sulpice. M. fut exécuté en 1792 pour avoir refusé de prêter le serment de fidélité à la Constitution civile du clergé. Béatifié en 1929.


Fonds d'archives
– Arch. provinciales des capucins suisses, Lucerne
Bibliographie
– Ch. Schweizer, «Erinnerungen an Apollinaris Morel in Nidwalden», in Stanser Student, 48, 1992, 2-8
– P. Lussy, «Zwischenstation Stans - auf dem Weg zur Seligkeit», in Kapuziner in Nidwalden 1582-2004, 2004, 85-91

Auteur(e): Christian Schweizer / FP