Grüningen, affaire de

En novembre 1440, pendant la guerre de Zurich, Schwytz conquit le bailliage de Grüningen, zurichois depuis 1408, qu'il céda ŕ Berne en février 1441, lorsque Confédérés et Zurichois firent la paix. Cette cession devait faciliter la restitution ŕ Zurich du bailliage. S'appuyant sur les Schwytzois, campagnards comme eux, les habitants voulurent retrouver au préalable d'anciens droits, qu'ils avaient perdus sous l'emprise zurichoise. Berne s'entremit et consigna des anciennes libertés dans une charte du 17 mars 1441, qui devint une sorte de Magna Charta dans l'histoire constitutionnelle zurichoise.


Bibliographie
– G. Strickler, Geschichte der Herrschaft Grüningen, 1908
GKZ, 1, 313-325

Auteur(e): Otto Sigg / ME