30/04/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Biel (VS)

Ancienne comm. VS, depuis 2000 partie de la comm. de Grafschaft. 1277 Buele. 124 hab. en 1850, 94 en 1900, 101 en 1950, 58 en 1990. On a découvert une tombe celte à Ritzingen en 1980. B. est le centre du "comté" (Grafschaft, mentionné dès 1344) qui s'étendait du Walibach près de Selkingen jusqu'au Reckingerbach, comprenant les anciennes communes de Gluringen, Selkingen, B. et Ritzingen. Les comtes de Mörel, qui tinrent le village en fief épiscopal après 1224 et dont l'histoire est liée à celle du "comté", sont peut-être à l'origine de cette appellation. En 1227, Marquard, chevalier de Mörel, fit des gens de B. des hommes libres (alleutiers). Le comté formait une juridiction particulière, indépendante du vidomne épiscopal et plus tard du major de Conches; il se maintint jusqu'en 1799 et faisait partie du dizain supérieur de Conches (paroisse de Münster); il avait un président (Ammann), mentionné dès 1367, élu par le peuple et confirmé par l'évêque. Au spirituel, la paroisse de B., comprenant Gluringen (jusqu'en 1920), Selkingen et Ritzingen, fut détachée en 1678 de l'église mère de Münster, mais une chapelle et un rectorat existaient depuis 1322. Une avalanche détruisit presque la moitié du village de B. en 1827. Les exploitations agricoles à temps plein sont tombées de treize en 1955 à deux en 1990. B. et Selkingen ont une société commune d'élevage et de laiterie. Les alpages communaux de B. et de Ritzingen sont réunis depuis 1958. Halte du Furka-Oberalp (1915). Depuis les années 1970, B. tire profit du tourisme (ski de fond, randonnée). Le 6 juin 2000, la population se prononça en faveur de la réunification des communes de B., Ritzingen et Selkingen.


Bibliographie
– S. Noti, «Zur Geschichte der Grafschaft Selkingen, Biel, Ritzingen und Gluringen», in Vallesia, 30, 1975, 1-48
MAH VS, 1, 1976, 382-408
– C. Biderbost et al., Grafschaft einst und heute, 1991

Auteur(e): Alma Treyer / PM