Vollèges

Comm. VS, distr. d'Entremont, comprenant V. et ses hameaux d'Etiez et de Cries, les villages du Levron, de Chemin-Dessus et de Vens. 1150 Octiet, 1178 Villezo; V. fut désignée sous le nom de seigneurie d'Othier jusqu'au XIIIe s. 115 contribuables en 1339, 869 hab. en 1850, 910 en 1900, 993 en 1950, 1309 en 2000. Vestiges (hache, tombes) dès le Néolithique. En 1150, la maison de Savoie abandonne une partie de ses droits sur V. à l'abbaye de Saint-Maurice. V. fit partie de la seigneurie d'Entremont, puis du district du même nom. V. est paroisse depuis 1178 au moins, église Saint-Martin; l'édifice actuel (1730-1735, restauré 1998-2010) a succédé à une chapelle romane des XIe-XIIe s. et à une église gothique du XVe s. (clocher par Jean Dunoyer). Une communitas est documentée en 1333-1335. Première mention d'un rachat de dîme en 1614, dernières redevances rachetées en 1809. L'agriculture fut l'activité principale jusqu'au XXe s., la vigne est mentionnée dès 1560. L'extraction et la taille de la pierre (pierre de V.), l'hôtellerie sont d'autres activités. V. souffrit d'un manque chronique d'eau jusqu'à l'érection du barrage de Mauvoisin (1958) et à la signature d'une convention avec la commune de Bagnes (1960).


Bibliographie
– C. Bérard, La bataille pour l'eau, 1963 (42002)
– J.-Y. Gabbud, Le siècle qui a changé Vollèges, 2000
– P. Bérard et al., L'église paroissiale de Vollèges, 2012

Auteur(e): Jean-Yves Gabbud