Villars-sous-Champvent

Ancienne commune VD, district du Jura-Nord vaudois, partie de la commune de Champvent depuis 2012. Peut-être 1141 Vilar. 47 hab. en 1798, 56 en 1850, 56 en 1900, 62 en 1950, 45 en 2000. Vestiges d'une très importante villa romaine (mosaïques, thermes). Au Moyen Age, V. relevait de la seigneurie de Montagny. Il fit partie de la terre de Montagny dans le bailliage de Grandson (1476-1798), puis du district d'Yverdon (1798-2006). Sous l'Ancien Régime, le village n'avait pas de conseil, mais seulement une assemblée des communiers. V. a toujours fait partie de la paroisse de Champvent (réformée en 1536). Le village est resté rural, mais la production agricole y est diversifiée, avec la recréation récente d'un petit vignoble. La source du Moulinet alimente les canaux d'élevage de la pisciculture (truite) d'Yverdon. La création de la place d'armes de Chamblon fournit un certain regain de trafic et d'animation à un village qui n'a ni école, ni magasin, ni église et dont les dessertes routières et ferroviaires ne sont pas aisées.


Bibliographie
– L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969
– H. Hertig, L. Vuille, Yverdon et son district raconté par la carte postale, 1982
– P. Delacrétaz, Districts d'Aubonne, Cossonay, Grandson, Morges, Nyon, Orbe, Rolle, la Vallée et Yverdon, 1994, 206-207

Auteur(e): Philippe Heubi