No 1

Kammacher, Emma

naissance 14.5.1904 à Meyrin, décès 15.4.1981 au Grand-Saconnex, prot., de La Lenk. Fille de Christian, agriculteur, et de Catherine Émilie Desplands, de Rougemont. Célibataire. Collège Calvin, études de droit à Berne (licence en 1929), brevet d'avocate à Genève (1932). Secrétaire (1932), puis présidente (1947-1955) de l'Association genevoise pour le suffrage féminin, secrétaire de l'Association suisse pour le suffrage féminin, membre du comité du mensuel Femmes suisses, K. milite pour le droit de vote et d'éligibilité des femmes. Une fois ce droit acquis à Genève (1960), elle se lance dans la politique (parti socialiste), fait partie des neuf femmes élues au Grand Conseil en 1961 et sera saluée, en 1965, comme la première femme suisse à présider un législatif cantonal. Issue d'une famille modeste, attentive aux problèmes sociaux créés par l'expansion des années 1960, K. s'est mobilisée, en tant qu'avocate et politicienne, en faveur de la paysannerie aussi bien que des milieux urbains défavorisés (assistance au lieu de domicile, logement, démocratisation des études).


Bibliographie
– E. Deuber Ziegler, N. Tikhonov, dir., Les femmes dans la mémoire de Genève, 2005, 266-267

Auteur(e): Liliane Mottu-Weber