Suscévaz

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois, entre Yverdon-les-Bains et Orbe, sur les pentes méridionales du Mont de Chamblon, comprenant le village de S., sur une colline, et le hameau de Grange Décoppet. 1140 Subsilva. 121 hab. en 1803, 180 en 1850, 144 en 1900, 178 en 1950, 138 en 1970, 178 en 2000. Au Moyen Age, la localité dépendit de l'abbaye du Lac de Joux, puis fut rattachée à la seigneurie de Champvent. S. fit partie du bailliage bernois d'Yverdon (1536-1798), puis du district d'Yverdon (1798-2006). La chapelle Saint-Barthélemy, attestée en 1453, fut désaffectée au XVIIe s. S. a toujours fait partie de la paroisse de Champvent (sauf en 1846-1848, réuni à celle d'Yverdon). Une abbaye de tir fut fondée au XVIIe s. Société de laiterie (1888-2001), Société d'élevage bovin (1945-2006). S. est resté une commune agricole (77% des emplois dans le secteur primaire en 2005) axée sur les cultures maraîchères, les betteraves, l'élevage et un peu de viticulture. En 2006, S. a participé à l'élaboration de l'agglomération d'Yverdon-les-Bains, mais n'en fait pas partie.


Bibliographie
– L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969

Auteur(e): Philippe Heubi