Suchy

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois. 885 Solpiaco id est Suzchie. 24 feux en 1409, 34 en 1550, 251 hab. (62 feux) en 1764, 390 en 1850, 354 en 1900, 325 en 1950, 345 en 2000. Sépulture de l'époque romaine, nécropole du haut Moyen Age. En 1367, Othon de Grandson-Belmont, ayant repris en mains tous les droits seigneuriaux du village, octroya aux habitants une charte les affranchissant de la mainmorte, des charrois et du service du guet au château de Belmont en temps de paix. Il les soumit à la coutume de Moudon plus favorable que le droit de Belmont. Eglise dédiée à saint Pierre en 1172, annexe d'Ependes en 1177. Suffragance en 1724, à nouveau annexée à Ependes après 1845, puis paroisse en 1864. Confrérie du Saint-Esprit citée dès 1378. A l'époque bernoise, S. fut rattaché au bailliage d'Yverdon, avant de passer au district d'Yverdon (1798-2006). Céréaliculture dominante; toutefois, entre 1727 et 1861, les herbages doublèrent de surface. Remaniement parcellaire (1937-1939). Vignobles arrachés en 1957. L'activité est restée agricole (blé, colza, betterave à sucre et lait) et forestière.


Bibliographie
– M. Henrioud, La communauté et les gens de Suchy jusqu'au XVIIIe s., 1905
Améliorations foncières à Baulmes, Suchy et Chalet des Praz, 1939
– O. Dessemontet, La seigneurie de Belmont au pays de Vaud, 1955
– J. Genton et al., Soc. d'agriculture de Suchy, [1980]
– R. Cuagnier, Aspects des systèmes de culture pratiqués à Chavornay et Suchy aux 18e et 19e s., mém. lic. Lausanne, 1984
– B. Cottier; P. Hugger et al., éd., Suchy - haut lieu de mon enfance, 1999

Auteur(e): Olivier Dessemontet