25/05/2012 | communication | PDF | imprimer

Rovray

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois. Depuis 2005, R. et Arrissoules ne forment plus qu'une commune, appelée R., dont le territoire s'étend sur le plateau qui surplombe le sud-est du lac de Neuchâtel, au-dessus d'Yvonand. 1403-1409 Roueraye. 99 hab. en 1803, 183 en 1850, 158 en 1900, 96 en 1950, 87 en 2000. Découverte de monnaies romaines, peut-être en rapport avec un sanctuaire. Au XVIIe s., les Bernois y érigèrent une tour d'alarme. Au Moyen Age, R. appartint à la seigneurie de Saint-Martin-du-Chêne, qui fut intégrée sous le régime bernois au bailliage d'Yverdon (1536-1798). De 1798 à 2006, la commune fut rattachée au district d'Yverdon. Au spirituel, R. formait avec Arrissoules une paroisse annexe de celle d'Yvonand; sa chapelle dédiée à saint Blaise, fondée vers 1448, fut reconstruite en 1588 et en 1753-1754. Au début du XXIe s., R. reste une commune agricole (le secteur primaire offrait le 100% des emplois de la commune en 2005).


Bibliographie
– M. Perret, La voix des morts, 1950

Auteur(e): Philippe Heubi