30/03/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Pomy

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois, à quelques kilomètres au sud-est d'Yverdon-les-Bains, sur la route de Moudon, comprenant le village de P. et le hameau de Chevressy. Le hameau de La Grand-Fin fut rattaché en 1964 à la commune de Cuarny. 1184 Pomiers. 233 hab. en 1803, 391 en 1850, 497 en 1900, 443 en 1950, 400 en 1980, 583 en 2000. Vestiges de plusieurs établissements gallo-romains. Au Moyen Age, P. fit partie de la seigneurie de Belmont, sans que les seigneurs en aient les principaux droits qui étaient aux mains de l'abbaye de Montheron. A la Réforme, la ville de Lausanne hérita d'une part de ces droits, l'autre part revenant à la famille Manuel qui la compléta par achats et échanges successifs. Sous le régime bernois (1536-1798), P. fut rattaché au bailliage d'Yverdon, puis au district homonyme (1798-2006). Au spirituel, le village relevait d'Yverdon avant d'être érigé en paroisse (1684). Chapelle Saint-Georges (citée en 1453, église dès 1727), cure de Daniel-Henri Vaucher (1745). Société de laiterie (1884). Commune agricole (24 établissements en 2000), P. connaît un développement résidentiel du fait de la proximité d'Yverdon-les-Bains. En 2005, le primaire offrait 42% des emplois. Près des trois quarts des personnes actives sont des navetteurs (2000). Centre Oriph pour la réinsertion des handicapés.


Bibliographie
– M. Fontannaz, Les cures vaudoises, 1986, 163-165, 422
– P. Nuoffer et al., Le vallon de Pomy et Cuarny (VD), 2001

Auteur(e): Philippe Heubi