02/12/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Oppens

Comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud, comprenant le village d'O., sur la rive gauche du Sauteruz, et le hameau de La Tuilière, sur la rive droite, située à l'écart des axes routiers. 1160/1164 Opens. 148 hab. en 1803, 268 en 1850, 257 en 1900, 149 en 1950, 120 en 1970, 170 en 2000. Vestiges de murs de l'époque romaine au lieudit En Murgis. Au Moyen Age, O. fit partie de la seigneurie de Bioley-Magnoux; sous le régime bernois (1536-1798), il passa dans le bailliage d'Yverdon, puis dans le district d'Yverdon (1798-2006). Une chapelle dédiée aux saints Fabien et Sébastien fut bâtie en 1473. Le village relevait de la paroisse d'Orzens, puis, à la Réforme, de celle de Cronay. Un moulin et une scierie étaient actionnés par le Sauteruz; une tuilerie, exploitée de 1717 à 1898, a donné son nom au hameau de la commune. Société de laiterie (1883). O. est resté tourné sur l'agriculture et l'élevage: en 2005, le secteur primaire fournissait encore 66% des emplois. En 2000, plus de la moitié des actifs était des navetteurs, principalement vers Yverdon-les-Bains. La Tuilière abrite le Centre de compétence forêt & bois regroupant vingt-six communes pour la gestion forestière et le maintien d'emplois locaux (2008).


Bibliographie
– G. Nicolas, V. van Ruymbeke, Essai de monographie comparée de deux villages du canton de Vaud, 1965
– B. Pitton, Oppens, 1991

Auteur(e): Philippe Heubi