Montagny-près-Yverdon

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois, dont le territoire s'étend de la colline qui domine la Brinaz à la plaine de l'Orbe. 995/996 in villa Montaniaco, 1397 Montaigny-le-Courbe. 36 feux en 1416, 256 hab. en 1850, 263 en 1900, 337 en 1950, 606 en 2000. Le site, déjà occupé à la période préhistorique (pierre à cupules, traces d'une station néolithique), était traversé par un chemin peut-être romain. Au Moyen Age, M. formait le centre de la grande seigneurie de Montagny. En 1475, le château, construit au XIe s., fut détruit par les Confédérés et la terre intégrée au bailliage de Grandson. District d'Yverdon de 1798 à 2006. L'ancienne église paroissiale, dédiée à saint Julien et mentionnée dès 1416, fut remplacée en 1769 par un nouvel édifice. Depuis les années 1980, la commune connaît un fort développement commercial et industriel, notamment dans la zone En Chamard, située à proximité des autoroutes A1 (dès 1981) et A5 (dès 1984).


Bibliographie
– L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969
– D. de Raemy, Châteaux, donjons et grandes tours dans les Etats de Savoie (1230-1330), 2004, 38, 153

Auteur(e): Philippe Heubi