26/11/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Molondin

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois, sur un plateau dominant le ravin du ruisseau des Vaux, sur sa rive gauche. 1380 Mollondens, Mollendens. 200 hab. en 1803, 327 en 1850, 330 en 1900, 250 en 1950, 181 en 2000. Tour Saint-Martin et portion d'enceinte, seuls vestiges de l'ancien château fort et bourg érigés au XIIIe et disparus au XVIe s., centre de la seigneurie de Saint-Martin-du-Chêne. Vers 1380, la terre de M. fut détachée de celle de Saint-Martin et morcelée en plusieurs fiefs dont la majeure partie revint à Hugues d'Estavayer. Au XVIIe s., par achats successifs, ses descendants regroupèrent la seigneurie de M. pour en posséder l'entier jusqu'à la fin du XVIIIe s.; elle fut rattachée au bailliage d'Yverdon (1536-1798), puis au district d'Yverdon (1798-2006). Au spirituel, M. releva de la paroisse de Saint-Martin, puis du Pâquier (1667). Chapelle Saint-Antoine (XIVe s., rebâtie en 1718-1719) remplacée par un temple en 1955. Village agricole (céréales, pommes de terre, élevage) dénombrant treize exploitations en 2000. Agrotourisme.


Bibliographie
– W. Barblan, A travers le Nord vaudois, 1989

Auteur(e): Philippe Heubi