08/12/2005 | communication | PDF | imprimer

Gressy

Comm. VD, distr. d'Yverdon. Comprend le hameau de Sermuz. 1228 Grissie. 13 feux en 1404, 13 en 1550, 146 hab. (26 feux) en 1764, 166 en 1803, 222 en 1850, 188 en 1870, 218 en 1900, 149 en 1941, 171 en 1950, 125 en 1980, 139 en 2000. Village ayant fait partie de la seigneurie de Belmont (1154-1553), puis de la châtellenie du même nom sous le régime bernois (bailliage d'Yverdon). Communauté mentionnée en 1390, un "syndic, recteur et gouverneur" en 1433. Confrérie du Saint-Esprit citée dès 1406 (avec Belmont). Le droit de patronat de l'église paroissiale dédiée à saint Martin, dont elle possédait quelques reliques et une statue, fut donné par l'évêque saint Amédée (1144-1159) au chapitre de Lausanne; chapelle Saint-Antoine dans l'église, en 1439. La paroisse comprenait les villages de Belmont, de Valeyres-sous-Ursins, les hameaux d'Epautheyres et du Villaret. Elle fut supprimée en 1846 et G. devint annexe d'Ependes, avant d'être rétablie en 1862. Partage des biens communaux jusqu'alors indivis avec Belmont-sur-Yverdon en 1813. En 2000, plus des deux tiers de la population active travaillent hors du village. L'école a été fermée en 1966. Giratoire des autoroutes A1 et A5. Sermuz fut annexé à G. avant 1764. Le bailli d'Yverdon y avait sa résidence d'été.


Bibliographie
– O. Dessemontet, La seigneurie de Belmont au pays de Vaud, 1955

Auteur(e): Olivier Dessemontet