26/04/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Essert-sous-Champvent

Comm. VD, distr. d'Yverdon dès 1798, dont le territoire, situé dans une cuvette entre la colline de Chamblon et les premiers contreforts du Jura, est traversé par la Brinaz. 1095 Exertas. 59 hab. en 1798, 109 en 1850, 124 en 1870, 114 en 1900, 78 en 1950, 60 en 1980, 132 en 2000. Nombreux vestiges d'une villa (poteries, tuiles, monnaies). Au Moyen Age, E. faisait partie de la grande seigneurie de Grandson; au démembrement de celle-ci, en 1225, E. fut rattaché à la seigneurie de Champvent. Sous le régime bernois, la seigneurie d'E. était intégrée à la terre de Montagny dans le bailliage de Grandson et le village géré par l'ensemble des communiers. Cour de justice seigneuriale; une partie des juges venait de Montagny, E. étant trop peu peuplé. E. releva de la paroisse de Montagny jusqu'en 1834, ensuite de celle de Champvent. L'école fut fermée en 1921. D'importantes cultures maraîchères créées au milieu du XXe s. ravitaillent la ville voisine d'Yverdon-les-Bains.


Bibliographie
– L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969

Auteur(e): Philippe Heubi