No 4

Rodt, Franz Konrad Kasimir Ignaz von

naissance 10.3.1706 à Meersburg, décès 16.10.1775 à Meersburg, cath., de Meersburg. Fils de Franz Christoph Joseph, grand maître de l'artillerie impériale, seigneur d'Orsenhausen, et de Maria Theresia von Sickingen. Frère de Maximilian Augustinus Christoph ( -> 7). R. étudia dès 1721 à Fribourg-en-Brisgau où il obtint une maîtrise en philosophie en 1722, puis à Strasbourg, Rome et Sienne. Admis au chapitre de la cathédrale de Constance en 1733, ordonné en 1737, il fut élu évêque de Constance par le chapitre en 1750. Benoît XIV le nomma cardinal-prêtre en 1756. Marie-Thérèse récompensa sa fidélité aux Habsbourg par de nombreuses donations. Mandaté par elle, il se rendit à Rome en 1758 pour le conclave où, avec d'autres, il devait empêcher l'élection d'un candidat de la curie. Cependant ses bonnes relations avec la cour impériale se détériorèrent progressivement, notamment parce qu'il n'acceptait pas sans résistance la politique ecclésiastique et territoriale des Habsbourg dans le sud-ouest de l'Allemagne. R. symbolise la volonté d'indépendance des évêques de son temps. Son épiscopat fut marqué par de nombreux différends. R. résista au nonce à Lucerne, qui lui réclamait la rétrocession d'une compétence accordée par le pape. En 1768, il s'opposa au Conseil de la ville de Lucerne tant sur les procédures des visites épiscopales que sur le refus lucernois d'interdire De Helvetiorum juribus circa sacra, texte de Joseph Anton Felix von Balthasar paru la même année à Zurich. R. ne parvint pas non plus à mettre un terme au conflit provoqué par le refus de l'abbaye de Reichenau d'être incorporée au chapitre cathédral. A Meersburg, R. fit achever la construction de la résidence épiscopale projetée par Johann Christoph Gessinger et fit richement orner la chapelle du grand séminaire.


Bibliographie
HS, I/2, 452-459

Auteur(e): Herbert Frey / DVU