No 2

Hohenems, Mark Sittich von

naissance août 1533, décès 15.2.1595 à Rome. Fils de Wolf Dietrich, comte d'Empire, et de Chiara de Medici, de la branche milanaise de la famille. Cousin de Charles Borromée et de Federico Borromeo. Destiné à l'état ecclésiastique, H. entreprit pourtant une carrière militaire après une brève scolarité à Überlingen. Capitaine d'une compagnie (enseigne) en Italie, il quitta le service en 1560 pour une carrière ecclésiastique. Giovanni Angelo de Medici, son oncle, élu pape (Pie IV) en 1559, l'aida à devenir coadjuteur de l'évêque de Constance, Christoph Metzler, malade. Le chapitre cathédral, les chanoines nobles et la Confédération s'y opposèrent et firent échouer cette tentative. H. récidiva en 1561 avec le soutien de l'Empire et fut désigné comme successeur de Metzler par le chapitre sous la pression de Rome. Clerc de la Chambre pontificale, nommé cardinal-diacre en 1561 par le pape malgré une formation théologique et humaniste médiocre, légat au concile de Trente, H. mit au service de la curie romaine ses relations avec les cours et les princes allemands, ainsi que son habileté diplomatique. En tant que cardinal-diacre, il exerça une forte influence sur l'élection des papes Pie V, Grégoire XIII et Sixte V. Préoccupé surtout de fonder sa propre dynastie à Rome, il négligea son diocèse, et notamment les membres suisses du clergé, souvent rappelés à l'ordre pour inconduite. Le synode diocésain, qui eut lieu en 1567, à la demande expresse de Pie V, n'apporta aucune amélioration. Les critiques du diocèse sur la direction de sa charge épiscopale, son refus de désigner, parmi les membres du chapitre cathédral, des vicaires et des conseillers qui auraient pu le remplacer pendant ses absences et certaines velléités séparatistes des confédérés de Constance l'amenèrent à résigner ses fonctions d'évêque en 1589.


Bibliographie
HS, I/2, 401-413
– A. A. Strnad, «Die Hohenemser in Rom», in Innsbrucker Historische Studien, 3, 1980, 61-130
– S. Scherling, Markus Sittikus III., 2000

Auteur(e): Herbert Frey / MBA