01/04/2010 | communication | PDF | imprimer

Cuarny

Comm. VD, distr. d'Yverdon dès 1798, à l'est d'Yverdon, comprenant le village-rue, le domaine de Fignerolles et, depuis 1964, le lieudit La Grand-Fin, détaché de la commune de Pomy. 1174 Quarnie. 182 hab. en 1764, 292 en 1850, 263 en 1900, 203 en 1950, 150 en 1980, 171 en 2000. Des fouilles récentes (1993) ont mis au jour une succession de constructions, du Bronze ancien jusqu'au VIe s. apr. J.-C. (dont habitat de La Tène) et d'aménagements hydrauliques (dont canalisation gallo-romaine). Au Moyen Age, le haut du village de C. et Fignerolles faisaient partie des nombreux biens que l'abbaye de Montheron possédait dans la région; la partie orientale du village dépendait de la châtellenie de Saint-Martin. Sous le régime bernois, C. releva du bailliage et de la châtellenie d'Yverdon; la commune était gérée par l'assemblée des communiers. La chapelle dédiée à saint Laurent (mentionnée en 1325) était annexe de la paroisse d'Yverdon et le resta après la Réforme. En 1664, elle devint annexe de la nouvelle paroisse de Pomy. Le temple actuel date de 1763. Lors de l'insurrection des Bourla-Papey en 1802, plusieurs titres déposés à la cure de Pomy furent séquestrés et détruits. L'école construite en 1935 a remplacé l'ancienne chambre d'école logée dans la maison de commune à la fin du XVIIIe s. Sondages de recherches pétrolières en 1974-1975.


Bibliographie
– M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988, 229-230
– «Chronique archéol.», in RHV, 1995, 413-416; 1996, 298-300

Auteur(e): Philippe Heubi