• <b>Champvent (commune)</b><br>La cure et son jardin, eau-forte aquarellée réalisée en 1832 par  Samuel Weibel (Musée historique de Lausanne). Le bâtiment de 1682 fut réaménagé en 1762 par l'architecte Abraham Burnand.

Champvent (commune)

Commune VD, district du Jura-Nord vaudois. Au pied du Jura, elle comprend le hameau de Saint-Christophe et l'enclave de Mornens, ainsi que, depuis 2012, Essert-sous-Champvent et Villars-sous-Champvent. Saint-Christophe, constitué en commune en 1789, fusionna d'abord avec Mathod, puis avec C. en 1811. 1011 Canvent, 1013 Canventum, 1228 Chanvent. 44 feux en 1416, 36 en 1453, 37 en 1550, 237 hab. en 1764, 421 en 1850, 416 en 1900, 335 en 1950, 243 en 1970, 299 en 2000. C. fit partie de la seigneurie de C. puis, sous le régime bernois, du bailliage d'Yverdon et de, 1798 à 2006, du district d'Yverdon. Le village était régi par un conseil de six membres et l'organisation communale fut codifiée en 1740. L'église Notre-Dame, citée en 1013 (temple reconstruit en 1691-1693, adjonction d'un clocher-porche en 1890) était à la tête d'une paroisse comprenant l'annexe de Mathod, les villages de Suscévaz et Villars-sous-C., puis Essert-sous-C. en 1834; elle fut réunie (sauf Suscévaz) à Montagny en 1846 et rétablie en 1849. Nouvelle cure en 1682. Commune agricole (céréales, maïs, betterave); le remaniement parcellaire de 1948 fit arracher le 90% des vignes (10 ha en 1989). En 2000, le secteur primaire occupait encore 49% de la population active, mais les deux tiers de celle-ci travaillaient à l'extérieur (Yverdon, Lausanne, Genève).

<b>Champvent (commune)</b><br>La cure et son jardin, eau-forte aquarellée réalisée en 1832 par  Samuel Weibel (Musée historique de Lausanne).<BR/>Le bâtiment de 1682 fut réaménagé en 1762 par l'architecte Abraham Burnand.<BR/>
La cure et son jardin, eau-forte aquarellée réalisée en 1832 par Samuel Weibel (Musée historique de Lausanne).
(...)


Bibliographie
– Ch.-E. Guye, «La seigneurie de Saint-Christophe (1542-1802)», in RHV, 1941, 49-59, 278-279
– M. Fontannaz, Les cures vaudoises, 1987, 58, 196
– M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988, 124-125

Auteur(e): Pierre-Yves Favez