No 1

Tralles, Johann Georg

naissance 15.10.1763 à Hambourg, décès 19.11.1822 à Londres, luthérien, de Hambourg. Fils de Christian, tonnelier, et de Maria Leonora Margaretha Nordtmann. ∞ 1806 Jeanne-Françoise d'Ivernois. Etudes à Göttingen (dès 1782), notamment auprès de Georg Christoph Lichtenberg. Professeur ordinaire de mathématiques et physique à la haute école de Berne (1785). Cofondateur de la Société des sciences naturelles de Berne (1786). T. effectua des mesures par triangulation dans l'Oberland bernois, puis dans l'ensemble du canton, avec le soutien de la Société économique de Berne. En 1791 et 1797, il détermina avec Ferdinand Rudolf Hassler l'unité de mesure de base du Grand-Marais près d'Aarberg, devant servir à l'élaboration de cartes. En 1796-1797, il critiqua publiquement l'Atlas suisse de Johann Rudolf Meyer et Johann Heinrich Weiss. Délégué de la République helvétique au comité international pour la création d'un nouveau système de poids et mesures à Paris (1798-1799). T. démissionna et s'installa à Neuchâtel à la suite de différends avec les autorités de la ville de Berne (1803). Membre de l'Académie des sciences de Berlin (1804), puis secrétaire de la classe de mathématiques de cette dernière et professeur ordinaire à l'université Friedrich-Wilhelm de Berlin (dès 1810).


Oeuvres
Bestimmung der Höhen der bekanntern Berge des Canton Bern, 1790
Schriften, Maasse und Gewichte betreffend, der Helvetischen Regierung vorgelegt, 1801
Fonds d'archives
– Fonds, Arch. de l'Académie des sciences de Berlin-Brandebourg, Berlin
Bibliographie
– J.H. Graf, Der Mathematiker Johann Georg Tralles (1763-1822), 1886
– M. Rickenbacher, Napoleons Karten der Schweiz, 2011

Auteur(e): Martin Rickenbacher / VL