Bioley-Magnoux

Comm. VD, distr. d'Yverdon dès 1798. Village-rue à la frontière du Gros-de-Vaud et du Nord vaudois, sur un plateau à flanc de colline, dominant la rive droite de la Mentue. 1228 Biolai. 20 feux en 1416, env. 16 en 1453 (paroisse), 153 hab. en 1764, 268 en 1850, 293 en 1900, 186 en 1950, 169 en 2000.

Nécropole du haut Moyen Age au Montelier. B. était le centre d'une seigneurie issue vers 1225 d'une partie de celle de Saint-Martin. Le village est lié aux destinées de la seigneurie qui fut propriété des Corbières en 1311, des Goumoëns dès 1359, des Erlach de Fribourg dès 1608, de Jacques Guy d'Haudanger dès 1646, de Jean d'Osterwald et de ses successeurs jusqu'en 1770, puis de la famille Comte de Moudon, qui dut en affronter la liquidation entre 1791 et 1804. Citée dès 1168, l'église paroissiale Saint-Etienne a été rattachée à la paroisse de Donneloye dès la Réforme; elle abritait une chapelle Saint-Claude, fondée avant 1416 par François Ier de Goumoëns, devenue chapelle funéraire de cette famille. L'église a été presque entièrement reconstruite en 1825 et restaurée au début des années 1980. Sous le régime bernois, B. fit partie du bailliage d'Yverdon; cour de châtellenie. B. était géré par l'assemblée des communiers. Attesté pour la première fois en 1244, le château, installé sur une hauteur, protégeait un bourg, toujours cité en 1403, dont il reste des vestiges de l'enceinte. Si l'aspect général de l'implantation du château trahit une conception romane encore en vigueur dans la première moitié du XIIIe s., les vestiges les plus anciens de l'édifice actuel ne paraissent pas antérieurs à la fin du XIVe s. et pourraient être attribués aux Goumoëns qui l'auraient radicalement transformé durant la seconde moitié du XVe s. (dernière restauration importante en 1972-1975). B. est resté une commune agricole (élevage bovin et cultures: colza, céréales, betterave, pommes de terre).


Bibliographie
– M. Perret, Si Bioley m'était conté, 1960
– P. Vallotton et al., Le château de Bioley, 1989

Auteur(e): Daniel de Raemy