Agence internationale pour l'énergie (AIE)

Organisation internationale fondée en 1974 à Paris par seize pays importateurs de pétrole et membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), après la crise que l'OPEP avait déclenchée en ramenant l'offre à un niveau insuffisant. Le but de l'AIE est de garantir l'approvisionnement en énergie, en cas de crise, par la limitation de la demande et la répartition des quantités disponibles. En 1980, l'Iran ayant diminué ses livraisons, une conférence ministérielle de l'AIE fixa des quotas nationaux d'importation, tandis que quatre nouveaux pays adhéraient à l'organisation. Les besoins en pétrole se trouvant largement couverts depuis les années 1980, l'AIE a décidé de s'occuper aussi de questions écologiques (réchauffement du climat, sécurité de l'énergie nucléaire). La Suisse compte parmi les Etats fondateurs de l'AIE (réserve faite de sa neutralité). Mais pour garantir l'approvisionnement, le Conseil fédéral accorde la priorité aux stocks obligatoires plutôt qu'aux contingentements pétroliers de l'AIE. Le Conseil fédéral consacre un paragraphe à l'AIE dans le rapport annuel sur les affaires économiques extérieures.


Auteur(e): Peter Hug / AB