No 30

Studer, Samuel

naissance 18.11.1757 à Berne, décès 21.8.1834 à Berne, prot., de Berne. Fils de Samuel, boucher, et de Maria Magdalena Hartmann. Frère de Sigmund Gottlieb ( -> 31). ∞ 1789 Maria Margaretha Walther, fille de Friedrich, maître de forges. Etudes de théologie à la haute école de Berne (1771-1781), consécration (1781). Prédicateur à l'hôpital des bourgeois de Berne, pasteur de Büren an der Aare (1789-1796), professeur de théologie pratique à la haute école de Berne (1796), professeur d'homilétique à l'académie (1805-1827) et premier doyen de l'Eglise bernoise (1827-1831). S. entreprit quantité d'excursions dans l'Oberland bernois et en Valais, établit quotidiennement des relevés météorologiques de 1779 à 1827 et fit des recherches en entomologie. Il fut le premier à étudier les mollusques indigènes, rassemblant une collection conchyliologique systématique (conservée au Musée d'histoire naturelle de Berne). Membre de la Société économique de Berne (1786). Cofondateur de la Société helvétique des sciences naturelles (1815) et de son homologue bernoise. S. fut parmi les premiers défenseurs de la théorie de l'évolution. Docteur honoris causa des universités d'Erlangen (1801) et de Bâle (1828).


Fonds d'archives
– Fonds, BBB
Bibliographie
– L. Forcart, «Ipsa Studeri Conchylia», in Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern, N.S. 15, 1957, 157-210
– H. Haeberli, «Samuel Studer (1757-1834)», in BZGH, 21, 1959, 41-79

Auteur(e): Hans Braun / DVU