No 1

Roustan, Antoine-Jacques

naissance 23.10.1734 à Genève, décès 15.6.1808 à Genève, prot., habitant et, en 1791, bourgeois de Genève. Fils de Jacques, cordonnier, et de Marie Baile. ∞ 1761 Jeanne-Françoise Saint-André, fille de Juste, perruquier. Etudes de théologie à Genève. Consécration en 1759. Régent au collège (1761-1764), pasteur de l'Eglise suisse de Londres (1764-1791), puis à Genève (dès 1792), principal du collège (1797-1798). Membre de l'Assemblée nationale (1793). R. composa avec son ami le pasteur Jacob Vernes une Histoire de Genève restée manuscrite, publia divers ouvrages sur le christianisme et le déisme. Fervent correspondant de Rousseau (1757-1767), il lui rendit visite à Môtiers (NE) en 1762 et l'accueillit en 1766 à Londres, ce qui ne l'empêcha pas de réfuter ses idées sur l'incompatibilité entre christianisme et patriotisme (Offrande aux autels et à la patrie, 1764) et de publier en 1776 un antidote à la Profession de foi du vicaire savoyard.


Bibliographie
Livre du Recteur, 5, 409
– R. Trousson, F.S. Eigeldinger, dir., Dict. de Jean-Jacques Rousseau, 1996, 835-836

Auteur(e): Jean-Daniel Candaux