No 2

Pichard, Gabriel

baptême 8.1.1753 (François-Ferdinand-Gabriel) à Yverdon, décès 5.12.1809 à Lausanne, prot., d'Yverdon. Fils de Gabriel, pasteur, et de Marie Courlat. Neveu d'Auguste Tissot. ∞ 1786 Louise Pidou, fille de Daniel Jacob (ou Jaques), pasteur. Beau-frère d'Auguste Pidou. Etudes de théologie à Lausanne (dès 1771) et Genève (dès 1773). Consécration en 1777. Suffragant à Aubonne (1781-1783), aux Croisettes (comm. Epalinges, 1783-1788) et diacre à Lausanne (1788-1800). Président du conseil d'éducation du canton du Léman (1798-1800). Titulaire de 1800 à sa mort de la chaire de théologie théorique à l'académie de Lausanne et recteur en 1806 et 1809. Membre du conseil académique, de la direction de l'école de charité et de la chambre des pauvres non bourgeois. P. écrivit son journal de décembre 1797 à août 1800; ce texte est une bonne source pour l'histoire de la révolution vaudoise et des débuts de la République helvétique.


Oeuvres
– E. Mottaz, éd., Journal du professeur Pichard sur la Révolution helvétique, 1891
Bibliographie
Livre du Recteur, 5, 166
Professeurs Académie Lausanne, 462

Auteur(e): Frédéric Sardet