Dully

Comm. VD, distr. de Rolle dès 1798. Habitat dispersé, sur un petit coteau surplombant le Léman, avec D. à l'ouest et le hameau de Saint-Bonnet à l'est. 1238 Delui. 119 hab. en 1764, 180 en 1850, 181 en 1900, 127 en 1950, 414 en 2000. Palafitte du Néolithique; milliaires romains; importante nécropole du haut Moyen Age. La région était partagée au Moyen Age entre le seigneur de Mont-le-Vieux, le couvent de Romainmôtier et les familles nobles de Bursinel, de Senarclens et de Dully. La seigneurie passa aux XVIIe  et XVIIIe s. entre plusieurs mains, dont celles des Gingins. Sous le régime bernois, D. releva du bailliage de Morges. Au spirituel, D. fit partie, jusqu'à la Réforme, de la paroisse de Bursinel; celle-ci devint alors annexe de la paroisse de Rolle. Le château médiéval fut restauré en 1884 dans un style historisant. Village agricole et viticole jusque vers 1960, D. est devenu une commune résidentielle (quartiers de villas).


Bibliographie
ASSPA, 59, 1976, 274-276
– «Chronique archéol.», in RHV, 1980, 169-170
– G. Caspari, Le château à la langue bien pendue, 1990

Auteur(e): Germain Hausmann