12/01/2006 | communication | PDF | imprimer
No 2

Grasser, Johann Jakob

naissance 24.2.1579 à Bâle,décès 20.3.1627 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Jonas, pasteur. ∞ 1610 Margreth Weitnauer, fille de Johann Friedrich, avoyer du Petit-Bâle. Etudes de théologie à Bâle. Maître ès arts et poète lauréat à Bâle (1601), G. s'intéressa également à la poésie, aux sciences naturelles et à la géographie. Il voyagea à travers la Suisse et l'Europe (1603-1608). A Nîmes, il rédigea un ouvrage sur les antiquités romaines locales, publié en 1607 et plusieurs fois réédité. A Padoue, il fut nommé comte palatin de la cour impériale par le commissaire impérial Ferrandus Amadi (1607). G. fut pasteur à Bennwil et Hölstein (1610-1612), puis diacre à l'église Saint-Théodore au Petit-Bâle (1612-1627). Historien polyvalent et ouvert sur le monde, éditeur et traducteur, il écrivit, parallèlement à des textes d'un calvinisne tempéré, des ouvrages théologiques et historiques, dont de volumineuses descriptions de voyage. Son Schweitzerisch Heldenbuoch [...] (1624, fac-similé 1968), historiographiquement sans importance, se distingue toutefois par sa critique acérée de l'époque.


Bibliographie
– A.R. Weber, «Johann Jacob Grasser (1579-1627)», in BZGA, 89, 1989, 41-133 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / FS