• <b>Christoph von Graffenried</b><br>Carnet de voyage avec plan de la colonie de New Bern, fondée en 1710 en Caroline du Nord (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Mss.Mül.466[1], p. 6d). Le site de la ville nouvelle, qui devait accueillir des immigrés de Suisse et du Palatinat, se trouve au confluent des rivières River et Neuse. Graffenried habitait le <I>Hof</I>, à la pointe inférieure du triangle que formait la localité. Le long de la rivière, en aval, une redoute en forme d'étoile devait protéger les habitants d'une attaque indienne.

No 8

Graffenried, Christoph von

naissance 15.11.1661 à Worb, décès novembre/décembre 1743 à Worb, prot., de Berne. Fils d'Anton, généalogiste et gouverneur d'Aigle. ∞ 1684 Regina Tscharner, fille de Beat Ludwig, propriétaire terrien à Sutz. Séjour à l'étranger (1679-1683): à Heidelberg (hôte de l'électeur palatin), à Leyde (deux années d'études), puis à Cambridge (maître ès arts, 1682). G. fut présenté à Charles II à Londres et à Louis XIV à Versailles. Membre du Conseil des Deux-Cents à Berne (1691), bailli d'Yverdon (1702-1708). Après être devenu citoyen de Londres (1709), il fonda la colonie de New Bern en Caroline du Nord avec le soutien de la couronne britannique (fin 1710). Se trouvant dépourvu de ressources, notamment à la suite de conflits militaires, il dut regagner Berne en 1713. Seigneur de Worb (1730-1740).

<b>Christoph von Graffenried</b><br>Carnet de voyage avec plan de la colonie de New Bern, fondée en 1710 en Caroline du Nord (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Mss.Mül.466[1], p. 6d).<BR/>Le site de la ville nouvelle, qui devait accueillir des immigrés de Suisse et du Palatinat, se trouve au confluent des rivières River et Neuse. Graffenried habitait le <I>Hof</I>, à la pointe inférieure du triangle que formait la localité. Le long de la rivière, en aval, une redoute en forme d'étoile devait protéger les habitants d'une attaque indienne.<BR/>
Carnet de voyage avec plan de la colonie de New Bern, fondée en 1710 en Caroline du Nord (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Mss.Mül.466[1], p. 6d).
(...)


Oeuvres
– V.H. Todd, éd., Christoph von Graffenried's Account of the Founding of New Bern, 1920 (réimpr. 1973, avec versions en franç. et all.)
Bibliographie
– W.F. von Mülinen, Christoph von Graffenried (1661-1743), 1896
– O. Schär, Christoph von Graffenried, 1661-1743, 1978

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / FS