No 1

Gleser, Johann Heinrich

baptême 27.6.1734 à Bâle, décès 16.2.1773 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Georg Martin, boulanger, et de Magdalena Weitnauer. ∞ 1762 Maria Katharina Knöpf, fille de Hans Jakob, changeur. Maître ès arts (1751) et études de droit à Bâle. G. donna des cours d'histoire suisse à l'université (1759-1763). Il se porta candidat à la chaire bâloise de droit naturel et de droit des gens (1760) en présentant un écrit sur les alliances des Confédérés. Dans l'annexe de cet ouvrage, il fut le premier à publier et à prouver l'authenticité du Pacte fédéral de 1291. G. n'obtint pas la chaire malgré son talent et le soutien d'Isaac Iselin; il reprit alors la boulangerie de son père. Greffier de la corporation des Boulangers (1760) et représentant de cette dernière au Grand Conseil (1763). En 1772, il fut élu, d'abord sans rétribution, secrétaire (accedens) de la chancellerie.


Bibliographie
– M. Sieber, «Johann Heinrich Gleser (1734-1773) und die Wiederentdeckung des Bundesbriefes von 1291», in BZGA, 91, 1991, 107-128

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / ME