No 3

Gélieu, Jonas de

naissance 21.8.1740 aux Bayards, décès 17.10.1827 à Colombier (NE), prot., de Neuchâtel et de Saint-Aubin (auj. comm. Saint-Aubin-Sauges). Fils de Jacques, pasteur, apiculteur, et d'Elisabeth Willy. ∞ 1778 Marguerite Isabelle Frêne, fille de Théophile Rémy Frêne. Consacré en 1760, suppléant à Corcelles (auj. Corcelles-Cormondrèche), diacre à Môtiers-Travers, à La Chaux-de-Fonds, pasteur à Lignières (1763-1790) et Colombier (1790-1827). Doyen de la classe (1806). Il géra avec efficacité les domaines des cures et ouvrit un pensionnat. Passionné d'apiculture, il communiqua nombre d'expériences personnelles à la Société économique de Berne dont il était membre. Il publia en 1816 Le conservateur des abeilles, petit traité d'apiculture précédé d'une partie autobiographique, ouvrage qui lui valut le surnom de Père des abeilles. Il publia aussi des articles sur les comètes, l'ascension de la sève et plusieurs brochures politiques réactionnaires de 1792 à 1794. Membre de la Société helvétique des sciences naturelles.


Bibliographie
– F. Imer, «Rose de Gélieu et les siens», in Actes SJE, 1974, 235-355

Auteur(e): Marcel S. Jacquat