Treytorrens (Payerne)

Comm. VD, distr. de la Broye-Vully, sur la rive gauche de la Petite-Glâne, comprenant le village groupé de T. et le hameau des Molliettes. 1194 Troterens. 13 feux en 1433, 16 en 1558, 80 hab. en 1764, 195 en 1850, 164 en 1900, 157 en 1950, 102 en 2000. Vestiges d'un établissement romain. Après avoir été vassaux de l'évêque de Lausanne au XIIe s., les seigneurs de T. reconnurent la suzeraineté de Pierre II de Savoie au milieu du XIIIe s. Vendue en 1543 à Pierre Morel, de Fribourg, la seigneurie passa la même année aux Molin d'Estavayer, puis en 1685 aux DuGué, réfugiés huguenots qui restèrent en sa possession jusqu'en 1798. T. fit partie du bailliage de Moudon (1536-1798), puis du district de Payerne (1798-2006). Le "château" de T., mentionné en 1543, est la maison forte encore visible, remontant au XIIIe s., autour de laquelle se serait formée la localité. L'église Saint-Jean-l'Evangéliste, avec un clocher-arcade, relevait des paroisses de Murist et de Combremont-le-Grand (reconstruite au XVe s., restaurée en 1907 et 1985). Ecole (1882, auj. maison de commune). Remaniement parcellaire (1941-1943). Commune agricole (onze exploitations en 2005).


Bibliographie
– R. Berger, La vallée de la Broye, 31999, 115-117

Auteur(e): Fabienne Abetel-Béguelin