04/07/2011 | communication | PDF | imprimer

Trey

Comm. VD, distr. de la Broye-Vully, limitrophe avec le canton de Fribourg, comprenant le village-rue de T. sur la route de Payerne à Romont (FR) et le hameau de Granges-sous-T. sur la route de Lausanne à Berne. 1142/1146 Treis. 21 feux en 1741, 176 hab. en 1764, 236 en 1803, 460 en 1850, 442 en 1900, 338 en 1950, 232 en 2000. Habitat préhistorique, tombes du Bronze et de La Tène, habitat de l'époque romaine. La famille de T. apparaît au XIIe s. L'existence du château dit de Contesson est une légende. Au Moyen Age, le village dépendit du prieuré de Payerne et fut administré par un mestral. La seigneurie fut progressivement démembrée dès 1309 et le dernier fief vendu en 1664 par Jacob de T. à Jean-Louis Loys. Le village fit partie du gouvernement de Payerne (1536-1798); Berne acquit l'entier de la seigneurie entre 1757 et 1759. T. fut rattaché au district de Payerne (1798-2006). Partie de la paroisse de Torny-le-Petit, puis de celle de Granges à la Réforme, T. fut érigé en paroisse (1840-1845 et 1864-1925) et passa en 1925 à la paroisse de Villarzel. Le temple date de 1787-1788. L'institut Cornamusaz était réputé comme pensionnat pour élèves de Suisse alémanique (1886-2001). Halte ferroviaire à Granges-sous-T. (1876). Importante entreprise horticole fondée en 1964. La commune était encore agricole au début du XXIe s.


Bibliographie
– M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988, 230
– Ph. Mottu, Les de Trey, 1988, 67-75

Auteur(e): Gilbert Marion