Vorwärts

Très populaire dans le mouvement ouvrier international, le nom de Vorwärts ("en avant") était utilisé aussi bien pour des institutions (par exemple le groupe socialiste Vorwärts de Berne, qui gérait une coopérative de consommation) que pour des périodiques. A Bâle parurent en 1876 quelques numéros d'un Vorwärts qui, bien que destiné à des ouvriers, n'avait aucun lien avec leur mouvement. En septembre 1893, un Vorwärts succéda au Basler Arbeiterfreund, comme organe de la Fédération ouvrière de Bâle. En 1897 déjà, il connut des difficultés et fut remplacé par le Basler Vorwärts. Après la scission du PS en 1921, il fut repris par le PC qui en poursuivit la publication jusqu'en 1936 avant de le réunir au Kämpfer (Zurich) sous le titre de Freiheit. Quelques numéros illégaux d'un Vorwärts parurent en 1944, avant que le PdT suisse n'édite un hebdomadaire portant ce titre dès mars 1945 (quotidien de fin 1945 à 1954). Imprimé principalement à Genève, il connut un bref apogée dans l'immédiat après-guerre, pour perdre progressivement de son importance après 1956. Une tentative de le détacher du PdT échoua en 2005-2006.


Bibliographie
– W. Haeberli, «Die sozialdemokratische Presse in Basel bis zum 1. Weltkrieg», in Basler Stadtbuch 1970, 1969, 69-107

Auteur(e): Bernard Degen / EVU