No 7

Mallet, Paul-Henri

naissance 20.8.1730 à Genève, décès 8.2.1807 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean-Gabriel, marchand et ingénieur, et de Jeanne-Marguerite Masson. Frère d'Henri ( -> 3). ∞ 1784 Jeanne-Marie Du Pan, fille de Jean-Louis, premier syndic. Etudes à l'académie de Genève, licence en droit en 1751. Professeur de français à l'académie de Copenhague (1752-1760) et précepteur auprès de la famille royale danoise (1755-1760). Membre du Conseil des Deux-Cents (1764-1789). Résident du landgrave de Hesse-Cassel à Berne et Genève dès 1767. Professeur honoraire d'histoire civile à l'académie de Genève (1770-1775). Fuyant la révolution de 1792, M. se réfugia à Rolle jusqu'en 1800. Passionné par la littérature et l'histoire des pays du nord de l'Europe, il publia notamment Edda ou monumens de la mythologie & de la poésie des anciens peuples du Nord (31787), Histoire de Dannemarc (31787-1788) et De la Ligue Hanséatique (1805). Il fit paraître également une Histoire des Suisses ou Helvétiens (1803), où il résuma et donna une suite à l'ouvrage homonyme de Jean de Müller. Membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres dès 1763.


Bibliographie
Livre du Recteur, 4, 412-413
– J.-M. Roulin, «Paul-Henri Mallet (1730-1807), un historien genevois face aux "ténébreuses horreurs des antiquités septentrionales"», in Ann. Benjamin Constant, 18/19, 1996, 127-137

Auteur(e): Jean de Senarclens