28/04/2009 | communication | PDF | imprimer

Peney-le-Jorat

Comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud. Petit village, avec plusieurs hameaux, situé sur un plateau élevé du Jorat central. 1141/1143 Pinoy. 6 feux en 1432, 15 en 1558, 244 hab. en 1803, 395 en 1850, 283 en 1900, 249 en 1950, 312 en 2000. Restes probables de villae et de matériel romains, ainsi que d'une nécropole du haut Moyen Age. P. fut donné entre 1134 et 1143 par Albert de Dommartin à l'abbaye de Hautcrêt, qui reçut encore en 1154 les terres que Garnier de Palézieux y possédait. Les religieux installèrent alors une grange autour de laquelle le village se développa, et y possédèrent également un four et un moulin. Dès 1151, les Goumoëns concédèrent à Hautcrêt des droits d'usage dans leurs bois du Jorat. P. fit partie du bailliage bernois d'Oron (1557-1798), puis du district vaudois d'Oron (1798-2006). P. releva de la paroisse de Dommartin avant de devenir le centre d'une suffragance pastorale (1794). Eglise et cure construites en 1795. Paroisse dès 1840. Au début du XXIe s., P. faisait partie d'une grande paroisse avec quatorze autres communes. En 2005, le secteur primaire offrait encore 36% des emplois.


Bibliographie
– J. Sauter, La paroisse réformée de Peney-le-Jorat, Villars-Tiercelin et Villars-Mendraz, 1994

Auteur(e): Olivier Frédéric Dubuis