Montpreveyres

Comm. VD, distr. de Lavaux-Oron, sur le revers oriental du Haut-Jorat. 1154 Monteproverio, 1177 Montpreuero, 1167 et 1228 Mons Presbiteri. 8 feux en 1433, 16 en 1600, 257 hab. en 1798, 256 en 1850, 270 en 1900, 243 en 1950, 373 en 2000. Avant 1160, un prieuré fondé par les chanoines du Grand-Saint-Bernard servait de relais sur la grande route de Lausanne à Moudon. Après 1536, M. constitua l'une des sept châtellenies du bailliage de Moudon, puis fut réuni au district d'Oron (1798-2006). Cour de justice (un métral, un curial, six jurés). Paroisse en 1228, englobant Corcelles-le-Jorat dès 1828 et Les Cullayes de 1828 à 1837. Eglise Saint-Laurent remplacée par le temple actuel en 1757-1758 (modernisé en 1818, restauré en 1895 et 1949). Le prieuré (appelé "château" parce qu'il était fortifié) fut transformé en cure (1576). Moulin du Creux avec battoir et scie (1525). Auberge du Paon (1545), à l'enseigne de l'Ours en 1680. La peste emporta la moitié de la population en 1639. Ecole au XVIIe s. Vocation de lieu de passage confirmée au XXe s.: ligne ferroviaire Lausanne-Moudon (1901-1962, auj. ligne d'autobus), deux auberges, deux garages. Laboratoire industriel de développement photographique (1980), dont le rachat a causé la perte de 90% des emplois (2006). Deux exploitations agricoles en 2000.


Bibliographie
– Ch. Pasche, La contrée d'Oron, 1895, 279-296 (reprint 1991)
– J. Meylan, Changement social et pratique politique dans une commune vaudoise au XXe s., ms., 1980 (ACV)
HS, IV/1, 270-271

Auteur(e): Jean-Jacques Bouquet