Viollier

Famille genevoise, originaire de Manglieu (Auvergne), divisée en deux branches encore existantes, dont l'ancêtre est Laurent (1531-1588), coutelier, réfugié huguenot à Genève en 1572. Ses fils Abraham (1573-1650) et Pierre (1579-1630) reçurent la bourgeoisie de Genève en 1612. Au milieu du XVIe s., les V. se spécialisèrent dans l'horlogerie et la gravure, puis, au XVIIIe s., dans le négoce du drap et la banque. Au XIXe s., plusieurs membres de la famille jouèrent un rôle politique important, tels Jean-Pierre ( -> 5), son fils Jean-Louis ( -> 4) et Jean-Antoine ( -> 3). D'autres V. s'illustrèrent dans les arts: Gabriel (1750-1829) et François (1753-1814) furent portraitistes à la cour de Russie, Auguste ( -> 1) fut un caricaturiste célèbre. Louis (1852-1931), architecte, restaura la cathédrale Saint-Pierre de Genève.


Bibliographie
– B. Viollier, Les Viollier, 2 vol., 1995

Auteur(e): Hansjörg Roth