Seyssel, de

Famille noble des comtés de Genève et de Savoie, les S. tirent leur nom de la ville éponyme en Savoie. Leurs fiefs s'étendirent en Genevois, Savoie, Maurienne, Faucigny, Bresse, Bugey, Dauphiné et Piémont. La dynastie forma dix-neuf branches, dont quatre existent encore au début du XXIe s. en Italie, en Bavière-Autriche et en France. Du XIIe au XVIe s., plusieurs membres jouèrent un rôle à Genève, dont Pierre qui délimita en 1124 les droits de juridiction des comtes et de l'évêque dans le diocèse et la ville, fondement du traité de S. Au XVe s., trois générations de S. furent vidomnes de l'évêque de Genève. Au début du XVIe s., Charles ( -> 1) fut évêque de Genève et Claude ( -> 2) notamment ambassadeur de Louis XII auprès des Ligues suisses.


Fonds d'archives
– Bibl. du Château de Musin, Magnieu (Rhône-Alpes)
Bibliographie
Régeste genevois, 1866
– M. de Seyssel-Cressieu, La maison de Seyssel, 2 vol., 1900
– E.A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 5, 1910, 340-500 (réimpr. 1993)

Auteur(e): Micheline Tripet