Estienne

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Famille d'imprimeurs dont l'ancêtre, Henri (décès1520), exerçait son art à Paris. Robert ( -> 2), fils d'Henri, imprimeur du roi, émigra à Genève en 1550 et créa l'imprimerie à l'enseigne de l'olivier, vite célèbre. Il acquit la bourgeoisie de Genève en 1556. De ses quatre fils, Henri ( -> 1) reprit l'affaire paternelle. François (naissance1536?) s'associa à ses beaux-frères les imprimeurs genevois Anastaize (ou Anastase). Deux fils refusèrent de passer à la Réforme: Robert (naissance1520?) s'établit à Paris et devint, à son tour, imprimeur du roi. Charles (naissance1533?) vécut et mourut misérablement en France. A Genève, Paul (1556-apr. 1634), fils d'Henri, hérita de l'imprimerie. Entré au Conseil des Deux-Cents en 1597, il fut déposé en 1605, car impliqué dans le procès qui suivit l'Escalade. Il s'enfuit en France. En 1620, il vendit son imprimerie aux libraires Chouet. Avec lui, s'éteignit la branche genevoise de la famille. La branche française disparut à la fin du XVIIe s.


Fonds d'archives
– AEG
Bibliographie
– F. Schreiber, The Estiennes, 1982

Auteur(e): Micheline Tripet