25/04/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Sergey

Comm. VD, distr. du Jura-Nord vaudois, au pied du Mont Suchet. 1321 Sergeys. 3 feux en 1550, 12 en 1764, 65 hab. en 1803, 119 en 1850, 113 en 1900, 102 en 1950, 71 en 1970, 108 en 2000. Tumulus hallstattien, probables vestiges de la route romaine Orbe-Besançon. S. fit partie dès le Moyen Age de la terre des Clées. Le village comptait trois feux qui dépendaient en 1331 du seigneur de La Mothe, le chanoine Hugues de Champvent. S. dut être sévèrement touché par la peste de 1348, le four communal (restauré en 1976) n'étant à nouveau abergé qu'en 1405 à Pierre dit Hermiteran et Amiet de S. par Jean Chalvin, commissaire du comte de Savoie. L'administration communale se mit en place dès le XVIIe s. (premier compte en 1686, Conseil mentionné en 1740). Sous le régime bernois (1536-1798), S. fit partie du bailliage d'Yverdon; il fut ensuite attribué au district d'Orbe (1798-2006). L'abbaye des Volontaires (société de tir) fut fondée en 1803. Au spirituel, S. relevait de la paroisse de Rances, depuis 2000 de celle de Ballaigues-Lignerolle. Gravière, petite zone industrielle. Commune rurale (88% des emplois fournis par le primaire en 2005, production laitière achetée par Nestlé) connaissant un développement résidentiel.


Bibliographie
– J.-J. Fiechter, Les abbayes vaudoises, 1991, 180

Auteur(e): Pierre-Yves Favez