Chavornay

Commune VD, district du Jura-Nord vaudois, comprenant Corcelles-sur-Chavornay et Essert-Pittet depuis 2017. Grand village au bord de la plaine de l'Orbe, sur la rive droite du Talent. 927 Cavorniacum, 1228 Chavornai. 64 feux en 1414, 361 hab. en 1699, 639 en 1764, 805 en 1850, 789 en 1900, 1056 en 1910, 1383 en 1950, 2785 en 2000. Trouvailles archéologiques de l'époque romaine (habitats et monnaies à la marnière Barraud, vestiges de la voie Entreroches-Yverdon, milliaire aux noms de Septime Sévère et de Marc-Aurèle), médiévale (hôpital Saint-Théobald, 1228, dépendant de la commanderie de La Chaux) et préindustrielle (mine d'asphalte, canal d' Entreroches). Au IXe s., C. devint propriété des rois de Bourgogne. En 927, Rodolphe II y confirma l'élection de Libo, évêque de Lausanne. L'Eglise de Lausanne entra en possession de C. au XIe s. En 1397, l'évêque y percevait la dîme et le chapitre avait le patronat de l'église paroissiale Saint-Marcel, (attestée dès le XIIe s., chœur du XVe s., transformée en 1648). La maison de Savoie s'était aussi implantée à C. dont certains habitants payaient un droit de garde au châtelain d'Yverdon en 1266. Sous le régime bernois, C. fut rattaché au bailliage d'Yverdon et constitua une châtellenie avec une cour de justice; la commune était gérée par un conseil de treize membres. Elle fit partie du district d'Orbe de 1798 à 2006. Depuis la Réforme, la paroisse de C. comprend l'annexe de Bavois et à partir de 1934 celle d'Essert-Pittet. L'assainissement de la plaine de l'Orbe entrepris dès 1870 entraîna des remaniements parcellaires (1941-1950) et favorisa les cultures maraîchères. Le développement industriel du village (briqueterie Barraud 1904-1966, scierie, ateliers mécaniques) fut encouragé par l'arrivée du chemin de fer (1855 ligne Morges-Yverdon, 1894 Orbe-C.). Cette évolution s'est poursuivie avec l'ouverture des autoroutes A1 en 1981 et A9b en 1989 (port franc en 1977, encres d'imprimerie Sicpa et Fidink en 1983). Plan de zones en 1981.


Bibliographie
– G. Rochat, Hist. de Chavornay, 1965 (rééd. 1985)
– R. Cuagnier, Aspects des systèmes de culture pratiqués à Chavornay et Suchy aux 18e et 19e s., mém. lic. Lausanne, 1984
– M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988, 63-64

Auteur(e): Anne Rochat-Morel