No 1

Cysat, Johann Baptist

naissance 12.3.1587 à Lucerne, décès 3.3.1657 à Lucerne, cath., de Lucerne. Fils de Renward ( -> 5). Etudes au collège de Lucerne. Noviciat chez les jésuites à Landsberg (Bavière) dès 1604. C. étudia la philosophie (1607-1610) et la théologie (1613-1617) à Ingolstadt (Bavière), où il enseigna la grammaire (1610-1613), puis dès 1618 les mathématiques, en succédant à son maître, le jésuite Christoph Scheiner, mathématicien et astronome avec qui il avait étroitement collaboré. Ordonné prêtre à Eichstätt (Bavière) en 1617, il prononça ses quatre vœux en 1621.

De 1623 à 1627, C. fut recteur du collège de Lucerne; des tensions avec l'avoyer Walter Amrhyn mirent fin à cette activité. Envoyé à Madrid, il y fut professeur de mathématiques au Collegium imperiale (1627-1628). En 1629, il accompagna en Autriche l'ambassadeur espagnol, le comte Francisco de Castro, comme confesseur. En 1630, il dirigea la construction de l'église du collège à Amberg (Bavière); recteur à Innsbruck (1632-1636), il commença la reconstruction de l'église de l'université, qu'il acheva en 1646. Vice-recteur, puis recteur à Eichstätt (1646-1650), il revint en septembre 1650 au collège de Lucerne, où il fut confesseur et professeur de Saintes Ecritures et de controverse. C. compte parmi les physiciens et mathématiciens suisses les plus remarquables du XVIIe s. Il fabriqua des lunettes astronomiques, fut l'un des premiers à observer les taches solaires et découvrit la nébuleuse d'Orion. Il est l'auteur d'un célèbre ouvrage sur les comètes de 1618-1619 (Mathemata astronomica, 1619) et correspondit avec Johannes Kepler. Le jésuite Giovanni Battista Riccioli donna le nom de C. à un cratère près du pôle Sud de la Lune.


Bibliographie
DSB, 3, 528-529
HS, VII, 139-141
– L. Boehm et al., éd., Biographisches Lexikon der Ludwig-Maximilians-Universität München 1, 1998, 77-79

Auteur(e): Hanspeter Marti / LTT