No 1

Cachod [Gachoud], Jacques

naissance 31.12.1657 à Treyvaux, décès 30.8.1726 à Istanbul, cath., de Treyvaux. Fils de Jean-Blaise, notaire. Entré chez les jésuites à Landsberg an der Lech en 1677, C. fut ordonné prêtre en 1690 à Freising (Haute-Bavière). Professeur de logique à Neuburg près de Heidelberg (1690-1692). Professeur de philosophie (1692-1695) et aumônier (1695-1697) à l'université française de Fribourg-en-Brisgau. Il se rendit à la mission d'Orient à la demande du cardinal hongrois Léopold, comte Kollonitsch, pour assister les prisonniers et galériens de langue allemande. Rattaché à la mission jésuite française d'Istanbul, il devint, par son engagement spirituel et social, l'"apôtre des prisonniers et des esclaves" et suscita même l'admiration des Turcs. Sa connaissance des langues et les bons rapports qu'il réussit à établir avec les autorités turques lui valurent également considération et influence dans le milieu diplomatique, notamment auprès des envoyés protestants d'Angleterre et de Hollande. On le surnomma "apôtre des Arméniens" en raison de son action auprès de ce peuple. C. mourut en soignant des pestiférés.


Bibliographie
HS, VII, 75, 465
– F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 108

Auteur(e): Urban Fink / IB